Une somatique de flux

La per­sonne est cou­sue d’un corps (« son corps »), d’une démarche (« sa démarche ») et d’un style (« son style »). Ce qui main­tient la per­sonne-en-sa-sur­face42 en un sem­blant d’unité est cette cou­ture de la per­sonne.

Entre son corps, son style et sa démarche cir­culent son vas-y, son allant, ses allez. Au point de capi­ton du corps et de la démarche verse l’allant ; au point de capi­ton du style et du corps arrive le vas-y, tor­tillard appli­qué ; où se jettent ses allez confluent éga­le­ment sa démarche et son style.

Rien ne vient rem­bour­rer la per­sonne sous son capi­ton géné­ral beau­coup trop serré.

Le des­sin de ses cou­tures vers ses points de capi­ton est à la per­sonne sa carte aux tré­sors.

Faire une remarque