Synthèse des rapports au sein de la paire

Au sein de la paire « per­sonne de la per­sonne », la per­sonne en par­ti­cu­lier ne tient son sta­tut de dom (domi­na­trice) que du bon-vou­loir de la per­sonne en géné­ral qui, en tant que sub (sou­mise), en tant qu’individu-lieu, indi­vidu pas­sif ou patient, struc­ture la scène, le drame, l’act, l’histoire, l’aventure. Il y a donc col­la­bo­ra­tion bran­lante tou­jours sus­cep­tible d’être tra­hie.

Faire une remarque