Le sang de la personne « court »

Le sang de la per­sonne « court » par les réci­pients sous la pres­sion immense et la vio­la­tion de leur inté­grité est capable de tirer de la dis­tance jusqu’à ses 10 mètres.

Faire une remarque