L’heure de la personne sonne

L’heure de la per­sonne sonne. La per­sonne est prête à être pré­di­quée. Il y a quelque part un registre de phrases que la per­sonne com­mence.

L’heure de la per­sonne a sonné. Et avec elle celle de ce que j’appellerai ici : la per­son­ni­fi­ca­tion du sujet.A. de Libera, Archéologie du sujet, t. 2, 2008

Faire une remarque