La personne qui ?

C’est tout pour la per­sonne ; arrê­tez d’appeler14. Neuillez7 patien­ter.

Ce n’est pas tout pour la per­sonne ; conti­nuez d’appeler4. Veuillez patien­ter.

P. Klossowski, Niet. cerc. vic., 1969L’intelligibilité de tout ce qui se peut seule­ment pen­ser (à savoir que nous ne for­mons aucune pen­sée si ce n’est par astreinte aux règles du lan­gage ins­ti­tu­tion­nel) découle de la morale gré­gaire de la véra­cité — en ce sens que le prin­cipe de véra­cité à lui seul en est un gré­gaire : « Tu dois être recon­nais­sable, expri­mer ton inti­mité par des signes pré­cis et constants— autre­ment tu seras dan­ge­reux ; et si tu es méchant, la faculté de te dis­si­mu­ler sera ce qu’il y a de pire pour le trou­peau ; nous mépri­sons l’être secret, incon­nais­sable. — Par consé­quent, l’exigence de véra­cité pré­sup­pose la connais­sa­bi­lité et la per­sis­tance de la per­sonne.

Faire une remarque