La personne restée sur le pas d’irrésolution

La per­sonne peut res­ter sur le pas des juri­dic­tions géné­rales (asso­ciées à un trône, une chair, etc.) par irré­so­lu­tion. L’irrésolution de la per­sonne sur ce pas tient à l’incertitude quant à ses apprêts, sa maî­trise du pro­to­cole d’intronisation, sa légi­ti­mité à paraître der­rière le pas.

Faire une remarque