La personne ne fait pas bombance

Il appar­tient à la per­sonne de man­ger équi­li­bré.
Qu’elle ait sa mis­sion à accom­plir 21 implique pour la per­sonne qu’elle soit légère.
Les plai­sirs de bouts – dont une légende raconte que la per­sonne peut jouir 1.4 – ne peuvent offrir à la per­sonne de faire bom­bance.
Faire son feu de tous bouts 8 n’est qu’un faible ver­tige de l’équilibré.

La per­sonne ne fait pas bom­bance. La bom­bance est le crime du dîner, le crime de la cena. Faire bom­bance, ce serait la jouis­sance de la per­sonne lors d’un dîner offert par la per­sonne sa mort cer­taine4.72.4, son crime com­mis et son cas clos61, le nom de son aven­ture donné21. La per­sonne ne fait pas bom­bance, elle mange l’équilibré de ses pranzi très brefs, qui sont chaque fois les mêmes, jamais com­plets.

Faire une remarque