La personne en général couvre

On peut dire que la per­sonne, sor­tie des draps, tirée de la cou­ver­ture, elle-même désor­mais couvre. La per­sonne en géné­ral couvre qui, atten­tif à la conjonc­ture, attend encore le moment de sa sor­tie des draps. L’assurance régu­lière de sen­ti­ments dis­tin­gués lui com­pense le désar­roi.

Faire une remarque